Inconvénients SCPI assurance vie – Risques assurance vie SCPI

1 - Risque immobilier

Les risques d'un placement en SCPI, en direct ou via une assurance vie, sont avant tout ceux d'un placement immobilier. Les parts de SCPI doivent être acquises dans une optique de long terme et avec un objectif de diversification patrimoniale. Les principaux risques sont ceux liés aux variations des marchés immobiliers :

Risque de baisse de la valeur du placement :

Le capital de la SCPI n’est pas garanti et fluctue en fonction de l’évolution du marché de l’immobilier à la hausse ou à la baisse. Autrement dit, si le marché immobilier baisse alors la valeur du patrimoine de la SCPI diminue et le prix des parts de SCPI également.

Les parts de SCPI sont impactées d’une manière plus ou moins importante en fonction du type et de la qualité du patrimoine immobilier détenu par celle-ci. Une sélection rigoureuse des parts à acquérir est primordiale car elle permet dans une certaine mesure de diminuer ce risque. Conseil-scpi.com est à vos côtés pour réaliser cette sélection, n’hésitez pas à nous demander conseil.

Risque de baisse du rendement locatif :

Le rendement généré par la SCPI n’est pas garanti non plus et peut connaître des revalorisations à la hausse comme à la baisse en fonction des circonstances du marché.

Par exemple, si le prix des loyers vient à baisser ou si une partie du parc immobilier de la SCPI n’est pas louée, alors le rendement généré par les SCPI subit une baisse proportionnelle. A nouveau, l’impact sur les parts de SCPI est plus ou moins important en fonction du type et de la qualité du patrimoine immobilier détenu. Une sélection rigoureuse des parts à acquérir permet, encore une fois et dans une certaine mesure, de diminuer ce risque. Conseil-scpi.com se tient à vos côtés pour réaliser cette sélection, n’hésitez pas à nous demander conseil.

 

Inconvénients SCPI assurance vie – Risques assurance vie SCPI

 

2 - Rendement net plus faible :

Les frais de gestion du contrat d’assurance vie se rajoutent aux frais de gestion de la SCPI et viennent diminuer d’autant le rendement. En fonction des contrats, ces frais sont de 0.90 à 1.20 %. Il faut néanmoins relativiser l’impact de ces frais en prenant en considération l’impact de la fiscalité de l’assurance vie et le prix d’acquisition inférieur. En tenant compte de ces éléments pour un foyer fiscalisé, le rendement net reste supérieur en assurance vie.

Taux de distribution : dans la majorité des contrats d’assurance vie, le taux de distribution n’est pas de 100 % du revenu de la SCPI mais de 85 %.

 

3 - Pas d’investissement à crédit

Un crédit immobilier a pour objet une acquisition immobilière. Or la prime versée sur un contrat d’assurance vie est un investissement financier. L’effet de levier du crédit n’est donc pas possible, en théorie, pour des parts de SCPI détenues dans une assurance vie.

En théorie du moins, car dans la pratique et du fait des taux de crédit historiquement bas, on peut se poser la question de réaliser un crédit consommation pour financier un investissement immobilier.

De plus, il existe une forme de prêt immobilier particulière, appelée prêt hypothécaire non affecté, qui permet aux foyers ayant déjà des revenus conséquents de réaliser un crédit immobilier et de recevoir directement le capital emprunté. Ce montant pourra ensuite être utilisé comme on le souhaite : investi dans un contrat d’assurance vie, dans une acquisition à l’étranger, dans des biens de consommation, …

 

Pour toute information complémentaire liée à cette rubrique, n’hésitez pas à nous contacter.